Aller au contenu principal

Beurre : retour de la tension sur tous les fronts

© Stéphane LEITENBERGER

La tension sur la matière grasse a commencé à remonter en février sur les marchés à terme américains puis européens. Les volumes échangés progressaient. Sur le marché spot, même agitation. Le spectre d’une nouvelle pénurie inquiète les utilisateurs qui cherchent à assurer leurs approvisionnements. Néanmoins, certains opérateurs estiment que les cours ne flamberont pas autant qu’en 2017, notamment car de nombreux acheteurs ont fait le choix de se couvrir plus largement par des contrats. De plus, la reprise de la collecte française et européenne pourrait limiter la hausse. En décembre 2017, l’Union a ainsi collecté 3,9 % de lait de plus qu’un an plus tôt, selon Bruxelles. Reste qu’à l’export aussi, le marché est demandeur.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
De l'Europe à l'Océanie, des records sur les prix du beurre

A 6 000 euros la tonne la semaine dernière, la cotation spot du beurre cube…

Produits laitiers
Beurre : après les records, quelle revalorisation ?

La cotation spot du beurre cube de 25 kg publiée par Atla s’est tassée la…

Produits laitiers
Beurre : les prix n’ont pas fondu pendant l’été

La cotation spot du beurre publiée par Atla, qui s’était légèrement détendue…

Produits laitiers
Beurre : des niveaux de prix historiques, déjà des ruptures

6 800 €/t, c’est le nouveau record historique de la cotation Atla du beurre cube la semaine…