Aller au contenu principal

Beurre : nouvelle hausse sur tous les continents

© Stéphane LEITENBERGER

Le marché international des produits laitiers garde peu ou prou la même orientation. En matière grasse, la demande est toujours très tonique, que ce soit en Europe ou aux États-Unis. Les tarifs montent et la hausse s’est propagée la semaine dernière en Océanie, qui pourrait tirer parti du manque général de disponibilités en beurre.

En poudre de lait écrémé, aucune amélioration. Les stocks européens sont une épée de Damoclès au-dessus du marché, d’autant plus qu’il n’est pas exclu que la Commission déclenche de nouveau l’intervention au vu du manque de forme des cours. Les stocks américains seraient, de leur côté, très importants. Le marché est donc dirigé par les acheteurs.

En poudre de lait entier, en revanche, un petit raffermissement s’est fait sentir la semaine dernière. En cause, selon le Clal, les achats de couverture des intervenants qui cherchent à sécuriser leurs approvisionnements maintenant que les prix atteints sont très bas. Une tendance haussière qui s’est confirmée mardi sur Global Dairy Trade.

V.P.

En relation

Produits laitiers
Guerre des prix en poudres, fermeté en matières grasses

Le marché des produits laitiers demeure très contrasté selon les produits considérés.

Autres filières
Surplus de cacao : « il peut s’avérer plus faible »

Les Marchés Hebdo : Les cours du cacao sont en pleine chute.

Produits laitiers
Beurre : manque de disponibilités

Les stocks de beurre ont fondu au fil de l’année 2016 et les prix flambent.…

Produits laitiers
Les grandes tendances se confirment

En France comme dans le reste du monde, les grandes tendances se confirment : fermeté pour la…