Aller au contenu principal

Beauvallet veut accélérer le développement d’Or rouge

Bernard Léguille, PDG de Beauvallet/CV Plainemaison a présenté les qualités de la viande à marque Or rouge, le 30 mai devant la presse culinaire. © B. C.

Lancée en 2016, la marque Or rouge se fait peu à peu une place dans l’univers des viandes prémiums, dont le cercle s’est élargi ces dernières années. La viande limousine est aujourd’hui distribuée en France auprès d’une quinzaine de boucheries traditionnelles et d’une centaine de restaurants, soit l’équivalent de 20 à 30 bêtes par semaine, a indiqué la semaine dernière Bernard Léguille, le président-directeur général de Beauvallet/CV Plainemaison et initiateur de la démarche, lors d’un déjeuner destiné à séduire la presse culinaire.

Une viande issue exclusivement de vaches limousines

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Bovins : vers une hausse des échanges mondiaux

Gros bovins : Selon le département américain de l’agriculture (USDA), les…

Viandes
Fusion de Goossens avec Debra Meat

En Belgique, Debra-Meat BVBA et Goossens viennent de décider de fusionner « pour consolider…

Viandes
Viande de porc : reprise des exportations américaines

Découpe : Selon l’association américaine des exportateurs de viande, les États-…

Viandes
Viande : une assurance-crédit à l’export pour l’Algérie, le Liban et l’Égypte

L’État français a annoncé mardi la mise en place d’un dispositif d’assurances à l’export, via l’…