Aller au contenu principal

Barilla et General Mills déplorent le climat des négociations commerciales en France

Les géants mondiaux de l'agroalimentaire, Barilla et General Mills, déplorent le difficile climat des négociations commerciales avec la grande distribution française, a indiqué à l'AFP Stéphane Travert, à l'issue d'une rencontre avec eux. « Barilla est une entreprise qui a beaucoup investi en France, notamment à Châteauroux avec l'entreprise de viennoiserie Harrys. L'entreprise a fait beaucoup d'efforts pour diminuer la part de certains produits inclus dans les recettes, comme l'huile de palme, et elle souhaite que ces investissements soient récompensés en ayant de la visibilité » sur les prix aux consommateurs, a expliqué le ministre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du…

Dossiers
Une « vraie vision économique » espérée

Coop de France est convaincu que la question centrale de la rémunération des producteurs passe…

Dossiers
La CGI prône une simplification des textes

La Confédération du commerce de gros et international (CGI) a été reçue le 30 juin dernier par…

Produits laitiers
Le ministre de l’Agriculture a salué les hausses annoncées des prix du lait

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, s'est félicité mercredi des…