Aller au contenu principal

Accalmie sur le front social chez Carrefour   

Deux semaines après la mobilisation historique qui a touché des centaines de magasins, l'heure est à l'accalmie chez Carrefour, avec un dialogue qui se renoue, mais la vigilance reste de mise et la CGT demande toujours un « vrai partage des richesses ». « La pression redescend doucement », note Michel Enguelz, représentant de FO, premier syndicat du groupe, qui avait appelé au mouvement du 31 mars. En proposant plusieurs mesures la semaine dernière, dont un bon d'achat de 150 euros, l'entreprise « a désamorcé la tension », même si la « colère » est « toujours présente » parmi les salariés, observe Sylvain Macé (CFDT).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Tesco supprime 1 200 emplois administratifs

Le distributeur britannique Tesco va supprimer 1 200 emplois administratifs…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Nouveau plan social dans la filiale logistique d’Intermarché

La filiale logistique d'Intermarché (Groupement Les Mousquetaires) vient d'…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Lidl France : manifestation pour dénoncer les conditions de travail

Quelque 100 à 150 salariés de Lidl, dont de nombreux représentants du…

Les acteurs de l'agroalimentaire
The Food Life relie supermarchés et associations

Pour encourager les grandes surfaces à donner leurs invendus aux associations caritatives et…