Aller au contenu principal

Viande bovine : le désintérêt des ménages se poursuit

Bovins : Les achats de viande bovine fraîche par les ménages français ont reculé de 2,8 % en cumul sur les onze premiers mois de 2016 par rapport à 2015, selon FranceAgriMer-Kantar Worldpanel. Le facteur prix semble peu influent ; les pièces à griller et rôtir résistent (-0,6 %) malgré un prix moyen d’achat relativement onéreux (autour de 16,71 €/kg), alors que les pièces à bouillir et braiser perdent du terrain (-7,1 %) pour un prix moyen autour de 8,34€/kg.

Veau : La France a exporté 132 178 veaux de moins de 80 kg sur les neuf premiers mois de 2016, soit 10,1 % en un an Une croissance à rapprocher du développement des échanges avec l’Espagne (+12,2 % à 125 870 têtes) qui compense aisément la baisse des ventes à l’Italie (-3,3 % à 6 247 têtes). À noter aussi, la mise en place d’un flux vers la République tchèque (59 têtes). La tendance est à une hausse de 4,1 % des ventes en valeur à 28,012 M€, dont 24,869 M€ proviennent d’Espagne (+7,9 %) et 3,116 M€ d’Italie.

Ovins : Toujours peu de changements pour la filière française. En agneau, les cours sont dans l’ensemble reconduits. Le marché apparaît proche de l’équilibre dans une ambiance encore calme. Les offres sont mesurées, tandis que la demande manque d’entrain. Une tendance qui ne fait que se poursuivre. Selon Agreste, la consommation apparente de viande ovine a reculé de 3,5 % sur les dix premiers mois de 2016 par rapport à 2015, malgré un rebond de 2 % en octobre.


En relation

Viandes
Viande ovine : nouveau déclin des achats des ménages

Ovins : Les achats de viande ovine par les ménages français ont reculé de 4,5…

Viandes
Viande bovine : baisse des exportations, faute d’offre

Bovins : 84 % de la viande exportée par la France est issue des taurillons,…

Viandes
Broutards : nouvelle hausse des ventes de femelles

Broutard : 5 200 génisses ont été exportées au mois d’octobre, soit 30 % de…

Viandes
Vaches : concours de Noël à l’horizon

Bovins : L’ambiance est calme sur les marchés en vif.