Aller au contenu principal

Vers l’adoption de quotas pour l'espadon de Méditerranée

Une cinquantaine de pays s'apprêtent à instaurer pour la première fois un quota de pêche pour l'espadon de Méditerranée, surexploité depuis des décennies, une mesure attendue par les ONG mais loin de régler tous les problèmes de cette pêche. Proposée par l'Union européenne, la création d'un quota devrait être votée aujourd’hui par les participants à la 20e réunion extraordinaire de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (Cicta), réunis depuis lundi à Vilamoura, au Portugal, selon plusieurs participants. La Cicta, qui compte 51 membres (50 pays + l'UE), est responsable de la conservation des thons et espèces apparentées dans l'océan Atlantique et en Méditerranée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits de la mer, Bio
Retour du saumon bio norvégien sur les tables de l'UE

Le saumon biologique norvégien peut faire son retour sur le marché intérieur de l'UE, les pays…

Produits de la mer
Cabillaud : les eurodéputés mettent fin aux limites de temps en mer du Nord

Les députés européens ont modifié hier le règlement de 2008 du Conseil qui établissait un plan à…

Produits de la mer
Accord sur la pêche dans l’Atlantique

Un accord a été trouvé cette nuit entre les 28 États membres sur la fixation des quotas de pêche…

Viandes
Le parlement européen a approuvé le Ceta

Le Parlement européen s'est prononcé mercredi en faveur du Ceta, l’accord de libre-échange entre…