Aller au contenu principal

34% d’anomalies sur l’utilisation des signes de qualité

© DR

L’enquête menée par la DGCCRF en 2014 et 2015 sur l’utilisation des signes de qualités européens (hors vins, boissons aromatisées et spiritueux) a fait état de manquements pour 34% des opérateurs contrôlés. L’enquête, qui a visé 752 établissements dont des grossistes et des restaurateurs, a donné lieu à 243 avertissements, 35 mesures de police, 44 procès-verbaux et 23 contentieux. Par produits, 40% de non-conformités ont été décelées dans les pains, céréales, gâteaux et pâtes, près de 30% dans les produits laitiers, 28% dans les viandes et abats et 3% dans les produits de la mer.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Réglementation
DGCCRF : 34% d’anomalies dans les signes de qualité

L’enquête menée par la DGCCRF en 2014 et 2015 sur les signes de qualités européens (hors vins,…

Réglementation
Passer à Iso 9001:2015, un guide pour les PME

Un groupe d’experts de l’Iso/TC 176 a conçu et vient de publier un guide…

Réglementation
Décret sur l’étiquetage et indications de l’origine

Le décret no 2016-1137 du 19 août 2016, qui rend obligatoire l’…

Autres filières
Protection des AOP contre l’urbanisme, publication du décret

Il s’agissait d’une des dernières mesures encore attendue suite à la publication de la loi d’…