Aller au contenu principal

34% d’anomalies sur l’utilisation des signes de qualité

© DR

L’enquête menée par la DGCCRF en 2014 et 2015 sur l’utilisation des signes de qualités européens (hors vins, boissons aromatisées et spiritueux) a fait état de manquements pour 34% des opérateurs contrôlés. L’enquête, qui a visé 752 établissements dont des grossistes et des restaurateurs, a donné lieu à 243 avertissements, 35 mesures de police, 44 procès-verbaux et 23 contentieux. Par produits, 40% de non-conformités ont été décelées dans les pains, céréales, gâteaux et pâtes, près de 30% dans les produits laitiers, 28% dans les viandes et abats et 3% dans les produits de la mer.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Réglementation
DGCCRF : 34% d’anomalies dans les signes de qualité

L’enquête menée par la DGCCRF en 2014 et 2015 sur les signes de qualités européens (hors vins,…

Réglementation
Décret sur l’étiquetage et indications de l’origine

Le décret no 2016-1137 du 19 août 2016, qui rend obligatoire l’…

Réglementation
Passer à Iso 9001:2015, un guide pour les PME

Un groupe d’experts de l’Iso/TC 176 a conçu et vient de publier un guide…

Autres filières
Protection des AOP contre l’urbanisme, publication du décret

Il s’agissait d’une des dernières mesures encore attendue suite à la publication de la loi d’…