Aller au contenu principal

Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre. Mercredi, l’Allemagne a confirmé l’arrêt de la baisse, en reconduisant pour la seconde fois sa cotation. L’heure était aussi au statu quo avant le week-end en Belgique et au Danemark ainsi qu’en ce début de semaine aux Pays-Bas. Ce maintien intervient dans un contexte de demande communautaire peu évolutive et toujours aussi terne dans l’ensemble. Reste qu’à l’export, la baisse des températures tend à réveiller des besoins des pays de l’Est, tandis que l’Union européenne semble être revenue dans la course en Asie, la récente chute des tarifs ayant réduit l’écart avec les grands exportateurs mondiaux, et en particulier avec les États-Unis, précise-t-on au Marché du porc breton.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Viande de porc : une ambiance calme, de saison

Découpes : 2017 n’échappe pas à la traditionnelle baisse de fréquentation des…

Viandes
Porcelet : des prix européens diversement orientés

Porcelet : La seconde partie de la semaine ne se place pas sous le signe du…

Viandes
Hausse du nombre de truies en Pologne et en Espagne

Porcs : Les enquêtes cheptels réalisées au printemps dans les principaux…

Viandes
Porc : vers un rebond de la production européenne

Découpe : La Commission européenne estime à un peu plus de 65 millions de porcs…