Aller au contenu principal

Œufs : les prix restent fermes en Europe

© Parlement européen

Œufs : Mardi, en France, le commerce restait soutenu aussi bien pour l’œuf calibré que pour l’œuf tout venant destiné au conditionnement. La demande était jugée régulière à tonique selon l’opérateur et la région considérés. Une ambiance à rapprocher d’une météo plus favorable à la consommation, de quelques opérations de promotion et des premières commandes anticipées en prévision du férié de la Toussaint. En parallèle, les disponibilités demeuraient très limitées et, surtout, inférieures aux besoins du moment. Les cours ont continué de progresser, au même rythme qu’avant le week-end.
Les cours progressent aussi chez nos voisins nord européens, mais moins vite qu’en France, le marché étant moins déséquilibré. La stabilité domine les échanges en Espagne.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs calibrés : reprise confirmée

Le regain d’activité se confirmait vendredi sur le marché français de l’œuf calibré, comme sur…

Aviculture
Œufs calibrés : l’offre dirige les prix

Les cours des œufs calibrés continuaient de progresser vendredi en France, tout comme ceux des…

Aviculture
Œufs : une demande tonique pour une offre limitée

La hausse des cours s’est poursuivie vendredi.

Aviculture
Lapin : réveil saisonnier du commerce comme de prix

Volaille : Avec le retour de températures plus automnales, le commerce du lapin…