Aller au contenu principal

Œufs calibrés : l’offre dirige les prix

© Laure-Anne Lefebvre

Les cours des œufs calibrés continuaient de progresser vendredi en France, tout comme ceux des œufs tout venant pour le conditionnement. D’un côté, la demande était régulière et plutôt bonne pour la période en grande distribution, en partie sous l’effet de quelques opérations de promotion. Le calme restait de mise chez les volaillers et les grossistes dont les besoins n’en demeuraient pas moins à des niveaux jugés habituels pour la saison. De l’autre, les volumes disponibles étaient limités et ne permettaient pas de couvrir tous les besoins. En cause, une production qui reste affaiblie par des problèmes sanitaires qui se prolongent qui viennent s’ajouter à quelques mues et un courant d’affaires régulier à l’export.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs calibrés : reprise confirmée

Le regain d’activité se confirmait vendredi sur le marché français de l’œuf calibré, comme sur…

Aviculture
L’Europe accroît ses importations de volaille

Volaille : 616 029 tonnes équivalent carcasse (téc) de viande et préparations…

Aviculture
Le manque de marchandises s’accentue

Calibré : Les cours de l’œuf calibré ont progressé plus franchement hier, le…

Aviculture
Œufs : les prix restent fermes en Europe

Œufs : Mardi, en France, le commerce restait soutenu aussi bien pour l’œuf…