Aller au contenu principal

2017 ne restera pas dans les annales

© © Stéphane Leitenberger

Le marché français s’est montré très lourd au premier trimestre. Pâques donne une bouffée d’air à la production, mais le reste de l’année pourrait demeurer tendu.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Bovins : marché équilibré, ambiance sereine

Bovins : Les sorties de vaches allaitantes ne sont pas trop importantes et l’…

Viandes
Gros bovins : raffermissement du prix moyen européen

Bovins : Selon Bruxelles, le prix moyen des gros bovins en Europe s’est…

Viandes
Prix fermes pour les bovins maigres de qualité

Gros bovins : La semaine a été synonyme de raffermissement des cours des…

Viandes
Ovins : une parité euro/livre sterling déterminante

Ovins : Le marché irlandais de l’agneau montre des signes de fermeté, selon…